UA-149406338-3

Développeur·se front-end : le métier en détails

Tech Apr 22, 2020

Les métiers de l’informatique sont vastes, selon l’INSEE, on dénombre près de 820 intitulés de jobs différents dans les sept familles de métiers du numérique ! Rien que ça. Il y a de quoi se sentir noyé. Mais alors qu’est-ce que c’est qu’un·e développeur·se et qui plus est un·e développeur·se front end? Est-ce que c'est fait pour moi ? On vous explique tout !

Le métier de développeur·se front-end ? Ce n'est pas si compliqué !

Un métier polyvalent

En tant que développeur·se front-end, les compétences sont multiples !

Il est tout d’abord important de rappeler que même si dans cet article nous faisons un zoom sur le métier de développeur·se front-end, beaucoup de professionnel·les de l’informatique sont très polyvalent·es. Ils.elles ne se cantonnent généralement pas à un unique poste. Il arrive fréquemment que des developpeur·ses informatique aient également des compétences en web design, en graphisme ou bien en big data par exemple.

Développeur·se front-end  : que fait-il concrètement ?

  • Sa mission
Le développeur front-end agit sur la partie visible des sites et des apps.

Le·la développeur·se front-end va être la personne en charge de créer des sites web ou des applications mobiles et plus spécifiquement la partie visible pour l’utilisateur·trice. Son expertise est primordiale pour tout bon site (ou application mobile) car son rôle est de faire en sorte que les visiteur·ses puissent passer la meilleure expérience possible sur le site, qu’ils·elles y restent le plus longtemps possible et apprécient le service proposé.

Son travail concerne donc "la partie visible de l'iceberg", à l’inverse du/de la développeur·se full-stack ou back-end, qui intervient sur la structure interne et externe du site.

Le front-end : l'univers du visible - Le back-end : l'univers de l'invisible

  • Ses tâches
Le développeur front-end parle principalement HTML et CSS

Les tâches concrètes pour le/la développeur·se front-end sont la réalisation technique du web-design, ce qui passe par la mise en place de la structure du site, sa couleur, son style général, la navigation, généralement établi au préalable par un·e webdesigner ou webdesigneuse à partir d’une maquette. Dans les plus petites entreprises il·elle peut être amené·e à réaliser lui/elle-même le web design. Ses langages de prédilections sont HTML / CSS, Javascript, Jquery...

  • Son rôle
Le/la développeur·se front-end : responsable du bien-être de l'utilisateur.

Il·elle s’assure que le résultat soit le plus fluide possible pour l’utilisateur, par exemple il s'assure que la plateforme soit responsive : qu'elle s'adapte à différents supports, du téléphone à la tablette. Il doit respecter des règles et des normes de programmation établies en W3C (World Wide Web Consortium). Il lui revient aussi la partie référencement, le SEO : c’est à lui/elle de faire en sorte que le site soit visible au mieux dans les résultats des moteurs de recherche.

Le profil du/de la développeur·se front-end

Le·la développeur·se front-end est-il•elle un·e geek solitaire ?

Le·la développeur·se va travailler seule, il·elle doit avoir démonté son ordi à 12 ans et jouer aux jeux vidéo régulièrement, FAUX, archi faux. On t'arrête tout de suite, ce cliché du geek c'est so 1990. (D'ailleurs le premier codeur était en fait une codeuse ! Ada Lovelace 😉.) Un·e super bon·ne développeur·se, c’est une personne créative, soucieuse du détail, organisée et qui à un regard hyper critique !

Tes futur·e·s collègues

Pour être développeur·se front-end, il faut savoir travailler en équipe !

Tout dépend évidemment du type d’entreprise mais tu pourras être amené à  travailler avec des chargé·es de projets digitaux, product manager, webdesigner·euse, développeur·se back-end / full-stack mais aussi des graphistes ou bien des rédacteurs web.

Évolution de carrière

Développeur·se front-end : un métier évolutif

Si telle est ton ambition, tu pourras devenir chef·fe de projet senior, directeur·trice d’équipe, ou encore CTO (Chief Technical Officer).

Type d'entreprise

En tant que développeur·se front-end, tu peux choisir ton mode de travail.

Le métier de dev front-end est très recherché ce qui permet un réel choix quant à ton univers de travail. Tu pourras travailler en start-up pour participer à l’évolution d’une entreprise. Tu préfères travailler pour une moyenne, une grande entreprise ou en agence ? C’est également une possibilité.

Le travail en agence de communication, agence web, agence en e-réputation … permet de changer de sujet et d’univers graphique régulièrement.

Une autre option est évidemment le travail en tant que freelance. Un moyen efficace d’allier ta passion à un fort sentiment de liberté. Le statut de freelance est également parfait pour les plus globe-trotteurs·euse ! Libre à toi de choisir, la balle est dans ton camp !

Le salaire

En tant que développeur·se front-end, tu pourras gagner un salaire avantageux.

Le salaire varie en fonction de plusieurs critères : l’expérience, le lieu géographique de l’entreprise, le type d’entreprise. Un·e développeur·se front-end junior ( < 3 ans d'expérience) peut espérer un salaire aux alentours de 30.000€ brut/an contre jusqu'à 50.000€ brut /an pour un·e développeur·se senior (> 8 ans d'expérience).

Le salaire moyen relevé par Indeed est de 40 800€ brut/an en France , et de 47 300€ en Île-de-France soit 21 % au-dessus de la moyenne nationale. (chiffres du 27 mai 2020).

Ce métier te tente ? Chez Ada Tech School, nous formons tous types de développeur·ses, alors n'hésite pas à candidater : nous sommes une école informatique accessible à toutes et à tous, pour apprendre à créer avec le code, dans un cadre ouvert et bienveillant !
Great! You've successfully subscribed.
Great! Next, complete checkout for full access.
Welcome back! You've successfully signed in.
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.