Orientation : les bonnes questions à se poser !

Pédagogie mars 24, 2021

Pour trouver sa voie, il est important de se questionner sur soi : ce qui nous inspire, ce qui nous déplaît, ce qui nous motive ou ce qui nous freine. L’orientation est souvent un long chemin de doutes mais aussi de choix. Alors, il est bon de rappeler qu’il n’y a pas de recette magique et qu’il est essentiel de se poser les bonnes questions pour y voir plus clair.

Trouver sa voie, contrairement à cette image ce n'est pas toujours un chemin tout tracé

L’état des lieux : ce que je suis et ce que je souhaite devenir



Avant de commencer tes recherches, il est essentiel de prendre le temps de te questionner sur tes envies et tes buts dans la vie. Tu peux t’atteler à faire une liste :

  • des choses qui te passionnent
  • de tes compétences fortes et faibles
  • des atouts de ta personnalité
  • des métiers qui t'inspirent et te font rêver

Puis, tu peux discuter avec son entourage pour les interroger sur ce qu’ils imaginent pour nous : le manuel, le créatif, le scientifique, l’humain, etc.

Tu peux même envoyer à ton entourage une liste de questions auxquelles ils doivent répondre, tu verras tu vas apprendre plein de choses sur toi !

Tu peux leur poser des questions sur ta personnalité :

  • Qu’est-ce que tu apprécies le plus chez moi ?
  • Selon toi, dans la vie quels est mon super pouvoir ?

Mais aussi tu peux leur proposer des mises en situation pour faciliter les réponses :

  • Imaginons que tu sois Président(e) de la Terre, (si,si) les Martiens nous envahissent (et ils ne sont pas gentils), c'est une catastrophe. Il se trouve que je suis là : quel rôle me donnes-tu dans cette situation de crise ?
  • Si on vivait au Moyen-Âge, quel serait mon métier d'après toi ?

Tu verras ça donne des réponses rigolotes et plus profondes qu'il n'y parait !

Se faire des listes : quelles sont mes forces et mes faiblesses ?

Croire en soi et se déculpabiliser

Rassure toi, c'est normal de ne pas savoir ce que l’on veut faire dans la vie, comme ça en un claquement de doigts. En effet, c’est un long processus de connaissance de soi et il faut intégrer que nos choix d’aujourd’hui ne seront pas décisifs pour les 10 ou 20 prochaines années. Alors, on se déculpabilise et on accepte le fait qu’on a le droit d’être un peu perdu ou changer de voie.

Pas à pas, trouver sa voie


Enfin, il est primordial de croire en soi car oui, c’est essentiel de ne rien s’interdire. Tu n’as pas un parcours classique, pas les bonnes options aux Bac mais tu rêves de cette école ou de ce métier, alors fonce !

Faire des recherches et discuter avec des étudiants


Probablement la partie la moins appréciée, elle est pourtant centrale pour savoir ce que l’on veut faire et ce qui nous correspond. Prends suffisamment de temps pour fouiner, disséquer et ne te ferme aucune option pour ton avenir. Internet est une mine d’or sur les formations, les écoles et les modalités d’entrée alors pourquoi s’en priver ?

Autre chose qu’on néglige souvent mais qui est très important : discute avec des étudiants qui sont dans la formation que tu vises. Qui de mieux placé pour te parler des cours ou des profs qu’un étudiant qui suit lui-même ce cursus ? Tu peux les contacter sur les réseaux sociaux. Nous avons aussi repéré une plateforme gratuite d’échanges entre étudiants : Study Advisor où 50 000 étudiants sont présents sur le site pour répondre à tes questions.

Ma vie d’étudiant : je l’imagine comment ?

Il est important de se projeter dans ta vie étudiante et imaginer ce qui te correspond le mieux puisque de nombreux paramètres rentrent en compte :

  • la durée de la formation
  • la difficulté de la formation
  • l’alternance
  • les débouchés
  • la vie associative
  • la distance avec sa famille
  • la ville où tu étudies
  • le coût de la vie étudiante
  • le logement.


Un exemple concret : "Vais-je me lancer dans un Bac+5 alors que j’avais déjà du mal à m’investir dans le Bac ?" On peut ici privilégier des formations plus professionnalisantes et courtes comme le BTS ou le BUT.

De plus, si tu souhaites partir à l’étranger il est essentiel de regarder si l’école ou la formation a des partenariats avec des universités ou écoles à l’international.
Autant d’éléments qui vont te permettre de sélectionner ou d’éliminer certaines formations qui pourraient te plaire sur le papier.

Être cohérent.e et lucide

Dans la vie il est important de se donner les moyens de ses ambitions mais il est aussi essentiel de se rendre compte de ce qu’on est capable de réaliser ou non.
Ainsi, si tu souhaites devenir médecin mais que la vue du sang te révulse n’est-il pas plus pertinent de choisir un autre métier dans le médical ? Ou bien, si tu souhaites devenir comédien mais que tu ne fais toujours pas de théâtre, n’est-il pas le bon moment de s’y mettre ? On peut et doit rêver mais il faut rester réaliste dans ses choix et dans ses objectifs en gardant toujours en tête des plans B qui peuvent s’avérer être bien utiles.

Le mot de la fin

Construire son projet d’orientation demande de se poser un certain nombre de questions. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide lorsque c’est nécessaire et garder en tête que l’on a le droit de se tromper puisqu’il existe de nombreuses passerelles entre les formations. Par exemple à Ada Tech School, de nombreux apprenant·e·s sont en reconversion et viennent de secteurs très variés tels que l'art, l'hôtellerie, les langues, le commerce... Il n'y a pas de chemin tout tracé !

A propos d’Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre. Elle s’appuie sur une pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, ainsi que sur un environnement féministe et bienveillant. Elle doit son nom à Ada Lovelace qui fut la première programmeuse de l’histoire.

L’école est située à Paris et accueille chaque promotion pour deux ans. Après neuf mois de formation, les étudiants sont opérationnels et prêts à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école comme Trainline, Deezer, Blablacar ou encore Botify. Aucun pré-requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines.

Claire Behaghel

Head of Growth @Ada Tech School

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.