Une école d'informatique féministe n'est pas qu'une école pour femmes : quelle différence ?

Pédagogie déc. 01, 2020

Ça veut dire quoi une école “féministe” et pourquoi le choix de ce mot est-il important ? Quelle différence entre une école d’informatique pour femmes et une école d’informatique féministe ? Bref, pourquoi Ada Tech School existe-t-elle et en quoi notre école est-elle différente ?

Manque de femmes dans l’informatique : d’où vient le problème ?

À Ada Tech School, on ne considère pas le manque de femmes dans l’informatique comme un seul problème d’attractivité. C’est à dire que le problème serait que - en tant que femme - on ne connaît pas suffisamment les débouchés de l’informatique, que la discipline intimide ou encore que tout simplement les femmes ne sont pas faites pour ça.

Les deux premières hypothèses sont probablement vraies. Mais elles ne suffisent pas à expliquer pourquoi 90% des postes de développeurs et développeuses sont aujourd’hui occupés par des hommes.

Les recherches sociologiques, historiques et éducatives sont formelles : l’origine de ce déséquilibre est plus large et plus complexe. En fait, tout au long de leur vie on éduque les filles en les excluant subtilement de cette discipline pourtant très prometteuse.

Par exemple, les familles, écoles et éducateurs offrent aux filles - dès leur plus jeune âge - des jouets orientés vers le service (cuisinières toute faite, caisse enregistreuse, poupée etc.) quand de l’autre côté, ils et elles donneront aux garçons des jeux de logique et construction. Progressivement et subrepticement, nous sociabilisons les jeunes filles en les poussant vers des métiers de soin aux autres, de support et de service, leur faisant apparaître une carrière technique et scientifique comme inadaptée ou anormale pour elles.
Si malgré tout quelques-unes décident d’en faire leurs études et leur métier, beaucoup d’informaticiennes seront découragées de rester.

7 femme sur 10 en formation d’informatique estime avoir été l’objet de sexisme au sens large, allant de la blague au chantage sexuel, 41% quittent la discipline au bout de 10 ans de carrière.
Pourtant il est amusant de constater qu’avant les années 90 et le début de la culture geek où est née l’imaginaire du petit génie de l’informatique passionné et solitaire, l’informatique avait un autre genre. Il était historiquement un secteur plutôt féminin puisque jusque dans les années 70, 30% à 40% des ingénieur·es dans les filières informatiques étaient des femmes. Que s’est il passé pour que l’informatique devienne un telle affaire d’hommes ?

Illustration des inégalités hommes-femmes


Pourquoi le féminisme ?

En fait, ce qu’il se passe dans l’informatique avec les femmes c’est un “zoom”.
C’est zoomer sur une des manifestations du système de genre qui hiérarchise notre société.

Ce système de genre produit des normes sexuées, classe le féminin vs. le masculin dans tous les champs sociaux et aboutit - entre autres - aux inégalités à l’école et dans l’emploi (rappelons que l’écart de salaire hommes-femmes en France est de 25% et que seulement 18% des entreprises au niveau mondial sont dirigées par des femmes) mais aussi aux violences faites aux femmes dans le ménage et à l’extérieur.
Par ce système, les femmes sont généralement éduquées / poussées / formées à être dans l’ombre, à se censurer et être censurées, à aller dans des métiers de service (moins bien payés) afin de prendre soin des autres, comme elles le faisaient jadis et encore aujourd’hui pour beaucoup, avec leur famille.

De l’autre côté, les hommes sont poussés vers des carrières de pouvoir favorisant un statut social et de meilleurs salaires mais aussi une importante charge de travail, laissant à leur compagne le soin et la charge du travail domestique et des enfants.

Lorsque l’on “de-zoom” la situation des femmes et de l’informatique, on voit alors que le problème est systémique. Complexe.
Isabelle Collet le souligne bien dans Les Oubliées du Numérique, il est aussi surprenant de penser à une fille de milieu modeste s’attendant à faire de longues et prestigieuses études supérieures dans un filière technique, qu’à un fils de cadres supérieurs qui annoncerait à ses parents qu’il souhaite devenir esthéticien.
Ainsi, le manque de femmes dans l'informatique est le témoin d’un problème de société plus large : un système encore rigide qui laisse la majorité du pouvoir et des décisions à des hommes blancs (plutôt issu de classes supérieures) et qui pousse d’autres groupes sociaux - femmes, personnes racisées, non-hétéronormés etc. - à des places d’outsiders.

Face à un problème d’une telle complexité, il fallait répondre par une solution complète - une solution qui s’imprègne et apprenne d’un mouvement social en action depuis des générations : le féminisme.

La phrase "Empower the women around you" sur un fond rose


Ada Tech School : casser les codes à grande échelle

Poussées par nos convictions féministes, notre désir de justice sociale et notre joie d’inventer, nous avons pensé Ada Tech School comme un nouveau genre d’école. Une formation pour se donner une chance d’accéder à des métiers passionnants, à des métiers qui recrutent et qui paient bien, à des métiers qui influencent la société de demain; tout en prenant du plaisir à aller tous les jours à l’école, sans souffrir de qui on est.

En tant que femmes, nous avons pris ce problème par l'angle qui nous touchait et que nous connaissions le mieux : celui des femmes.
Mais nous sommes persuadées que réfléchir à un système d’éducation féministe, c’est reflechir à une système d’éducation plus équitable au sens large. C’est construire une Éducation qui anéantisse le système de genre et libère l’empowerment des individus.

Avec Ada Tech School, nous construisons l’école d’informatique aux valeurs féministes et inclusives.
Nous traduisons ces valeurs dans chacun des maillons de notre école. Nous travaillons pour reconstruire la façon de recruter des apprenant·es, le format des cours, l’environnement d’apprentissage, la relation profs/élèves, l’insertion dans l’entreprise et bien d’autres choses encore. Nous changeons l’école pour libérer les potentiels. Nous changeons l’école d’informatique pour que la diversité au sein des équipes Tech ne soit pas le fardeau de la société de demain.  

Ada Tech School n’est pas qu’une école, c’est un nouveau système éducatif : plus inclusif, plus créatif et plus humain, qui permette à chacun·e de construire sa voix plus librement.
Ada Tech School est un laboratoire pour agir et pour faire évoluer l’équité plus rapidement.

Pourquoi chercher à accélérer cette évolution ?

Selon nous, le besoin de celle-ci se fait sentir de manière urgente dans une société de plus en plus technologique où le rapport au travail change et où nos usages et modes de consommation sont à repenser.

Ada Tech School répond à cette nécessité et cette urgence. Dans cette école, nous accompagnons et transmettons des outils à des personnes qui veulent créer ensemble afin de répondre aux grands défis de demain.

Nous donnons le pouvoir à une nouvelle génération pour construire une nouvelle voie.

La promotion "Beatrice Worsley" d'octobre 2020

À propos d'Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre. Elle s’appuie sur une pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, ainsi que sur un environnement féministe et bienveillant. Elle doit son nom à Ada Lovelace qui fut la première programmeuse de l’histoire.

L’école est située à Paris et accueille chaque promotion pour deux ans. Après neuf mois de formation les étudiants sont opérationnels et prêts à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école comme Trainline, Deezer, Blablacar ou encore Botify. Aucun pré-requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.