Première programmeuse du monde : qui était Ada Lovelace ?

Tech Oct 14, 2020

Ada Lovelace, a inspiré notre école mais surtout de nombreux·ses informaticien·nnes. Elle est en effet à l'origine du premier algorithme, celui qui inspirera Alan Turing au moment de la conception de l'ordinateur. Quelle est l'histoire de cette femme dont nous oublions trop souvent les travaux ?

Une enfance tiraillée entre la sensibilité et la rationnalité

En 1815, Lord Byron et sa femme Anne Isabelle - Annabella - Milbanke accueillent la naissance d'Augusta Ada Byron. Ada est donc la fille d'un poète torturé et caractériel et d'une passionnée de mathématiques, surnommée la "Princesse des Parallélogrammes".

Quelques mois après sa naissance, les parents d'Ada se séparent. Lord Byron ne s'est en effet jamais remis de sa séparation avec son premier amour, sa demi-soeur Augusta Leigh et fait subir à sa femme toutes ses humeurs. En quittant son mari, Annabella décide alors que sa fille ne s'appelera plus Augusta, comme l'amante de Lord Byron, mais Ada.

Ada souffre toute son enfance de l'absence de son père, mais aussi de celle de sa mère, peu affectueuse. Celle-ci l'initie aux mathématiques afin de l'éloigner de toute poésie et autres arts romantiques qui pourraient manifester en elle autant de folie qu'en son paternel. C'est donc dans les sciences qu'Ada se réfugie pour oublier le délaissement de ses parents. Elle bénéficie de l'encadrement de professeurs illustres, ce qui est très rare à une époque où les matières scientifiques étaient principalement enseignées aux garçons.

La stratégie d'Annabella est si performante qu'Ada, séduite par les mathématiques, s'enfuie avec son précepteur, Charles Babbage, à l'âge de 16 ans. Cette fuite n'est finalement pas fructueuse : Ada rentre chez elle et se marie avec William King, comte de Lovelace. Devenue mère de trois enfants, ce qui fragilise une santé déjà peu robuste, Ada s'éloigne un temps et à contrecoeur de ses études mathématiques.

La naissance du premier programme informatique

Très vite, Lady Lovelace s'ennuie et veut reprendre ses travaux scientifiques. Elle fait alors la rencontre d'Auguste de Morgan (inventeur des fameuses lois de Morgan) son nouveau professeur. Celui-ci lui redonne confiance en elle et en ses capacités. Ada dit alors avoir trouvé un sens à sa vie et une source d'énergie et de motivation inépuisable.

En 1842, Ada Lovelace se consacre aux travaux qui la lient à Charles Babbage.  Ada traduit de l'anglais au français les travaux de Charles Babbage sur la machine analytique et y ajoute ses propres observations... c'est à dire autant de notes que trois fois le volume du travail de Babbage.

Parmi ces ajouts se trouve le premier programme informatique de l'Histoire. Il s'agit d'instructions permettant à la machine de calculer les nombres de Bernoulli. Ada imagine même que la machine puisse à terme dépasser les simples calculs mathématiques et créer des morceaux de musique. Elle apporte donc une vision analytique de cette machine que Babbage considérait essentiellement comme un simple outil arithmétique. Elle va même encore plus loin en considérant les calculateurs comme des "partenaires de l'imagination", pouvant mêler sensibilité et rationalité (et par la même, père et mère...?).

« Beaucoup de personnes […] s'imaginent que parce que la Machine fournit des résultats sous une forme numérique, alors la nature de ses processus doit être forcément arithmétique et numérique, plutôt qu'algébrique ou analytique. Ceci est une erreur. La Machine peut arranger et combiner les quantités numériques exactement comme si elles étaient des lettres, ou tout autre symbole général ; en fait elle peut donner des résultats en notation algébrique, avec des conventions appropriées. » Ada Lovelace

Ainsi, Ada considère la programmation comme un langage et se détache progressivement des nombres pour envisager un rôle plus littéraire que pourrait avoir la Machine.

La mère de l'informatique

Ada Lovelace décède en 1852 à l'âge de 36 ans. Elle est assez méconnue du grand public, elle a pourtant laissé son nom à de nombreuses entités et à un langage de programmation - Ada - conçu par le département de la Défense américain entre 1977 et 1983. Ce langage objet est utilisé dans beaucoup de technologies de pointe comme l'aérospatial, l'aéronautique, les transports ferroviaires...

Ada Lovelace était une visionnaire. Son interprétation de la Machine comme outil permettant d'interpréter et manipuler bien plus que des nombres inspire les travaux d'Alan Turing à propos d'un calculateur universel.

En résumé, nous devons beaucoup à cette dame et nous sommes fières de porter son nom ! Happy Ada Lovelace Day !

Hommages posthumes :

Pour aller plus loin sur Ada Lovelace :


À propos d'Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre. Elle s’appuie sur une pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, ainsi que sur un environnement féministe et bienveillant. Elle doit son nom à Ada Lovelace qui fut la première programmeuse de l’histoire.

L’école est située à Paris et accueille chaque promotion pour deux ans. Après neuf mois de formation les étudiants sont opérationnels et prêts à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école comme Trainline, Deezer, Blablacar ou encore Botify. Aucun pré-requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines.

Juliette Leroux

Chargée de Communication

Great! You've successfully subscribed.
Great! Next, complete checkout for full access.
Welcome back! You've successfully signed in.
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.