Intelligence Artificielle : tout comprendre en 5 points 🤖

Tech Jun 29, 2020

On entend beaucoup parler d'Intelligence Artificielle... mais qu'est-ce que c'est vraiment ? Pourquoi tout le monde et toutes les start-ups tendances n'ont plus que ces mots à la bouche ?

Qu'est-ce que l'Intelligence Artificielle ?

En quelques mots : l'Intelligence Artificielle est un ensemble de techniques qui permettent à des modèles informatiques d'accomplir des tâches et de résoudre des problèmes de manière indépendante... comme des humains ! C'est donc tout ce qui va vous donner l'impression d'être face à un humain lorsque vous êtes face à une machine. Concrètement, ça signifie qu'un système informatique peut apprendre à conduire une voiture, prédire la météo, ou même encore permettre à un robot de reconnaître et attraper un objet pour vous donner quelques exemples. Des tâches qui nous paraissent pourtant simples mais qui nécessitent de la planification, du sens commun et beaucoup de connaissances.

Les robots qui imitent un comportement humain : un exemple d'application de l'intelligence artificielle.

Aujourd'hui, beaucoup dans le domaine de l'Intelligence Artificielle considèrent que l'apprentissage machine est essentiel, ce qui n'a pas toujours été le cas. Pendant longtemps, les tâches ont été résolues par des modèles informatiques manuels. Les programmes fonctionnaient alors par comparaison avec des objets prototypes, comme pour reconnaître des lettres dans une image en donnant un jeu d'images de lettres au programme, ou par déduction à partir de règles pré-déterminées, en donnant une liste de symptômes à un programme pour qu'il en déduise des maladies par exemple.

Or, pour faire cela, ces modèles informatiques se basaient sur des échantillons de la vie réelle (du texte, des images, du son, etc.), des données qui sont complexes et variables. Par exemple, sans apprentissage machine, il peut être difficile pour un programme de dissocier un chihuahua d'un muffin sur une image avec un simple modèle de comparaison.

Saurez-vous dissocier le chihuahua du muffin ?
Ou encore le chien komondor d'une serpillère ?

La complexité de certains cas a entrainé la nécessité du développement de l'apprentissage automatique machine, et de permettre à des programmes d'apprendre d'eux même, pour être plus autonome.

Notre cerveau est constitué d'un réseau de neurones, c'est ce qui nous permet d'apprendre des choses de manière continue en se basant sur nos expériences passées et d'évoluer. Si nous arrivons à répliquer le fonctionnement du cerveau - même partiellement - en informatique, nous serons en mesure de créer des modèles informatiques plus puissants, complexes et autonomes dans nos ordinateurs.

L'Intelligence Artificielle, un humain comme les autres ?

Il existe plusieurs branches en intelligence artificielle, l'apprentissage machine en est l'une d'elle. Prenons-nous, êtres humains, comme repère afin d'en explorer quelques autres :

  • La reconnaissance vocale

Nous, humains, communiquons au travers de la langue : nous parlons et nous écoutons les uns les autres pour interagir. En intelligence artificielle, c'est ce qu'on appelle la reconnaissance vocale. Il vous suffira de dire chez vous ou à votre téléphone "dis Siri" ou "OK Google" chez vous pour avoir une application concrète de ce domaine par exemple. La plupart des modèles informatiques de reconnaissance vocale sont de l'apprentissage machine statistique.

  • Le Natural Language Processing (NLP)

Nous, humains, écrivons et lisons du texte pour communiquer, comme vous êtes actuellement en train de lire mes mots. C'est ce qu'on appelle le NLP (Natural Language Processing), le traitement automatique par des outils du langage naturel. Vous retrouvez ce domaine en action lorsque vous interagissez avec un chatbot par exemple, qui traite vos réponses afin de permettre un échange aussi pertinent que possible. (Je ne peux m'empêcher de vous rappeler ici que nous organisons tous les mois des Workshops pour vous apprendre à coder votre premier bot en CSML ! Si ça vous intéresse, n'hésitez pas à jeter un oeil à notre Eventbrite)

  • La vision artificielle

Nous, humains, pouvons également voir des choses de nos yeux et interpréter ce que l'on voit : distinguer les objets des personnes, et associer ces objets et personnes à des concepts ou des noms. En Intelligence Artificielle, c'est ce qu'on appelle la vision artificielle. C'est ce qu'il se passe dans vos téléphones lorsque Google ou Apple reconnait les visages de vos photos et les attribue automatiquement à un contact par exemple, ou que votre téléphone reconnait votre visage pour vous permettre de le déverrouiller.

L'exemple de la reconnaissance faciale sur smartphone : de la vision artificielle

Les enjeux de l'Intelligence Artificielle

L'intelligence Artificielle influence drastiquement l'évolution de nos sociétés et les prouesses techniques réalisées au cours des dernières décennies changent les enjeux des développeurs·euses qui interagissent avec ces machines.

Ces transformations impactent et continueront d'impacter tous les domaines, de l'art à la politique en passant par la santé et l'agriculture pour n'en citer que quelques uns. Certains métiers sont donc menacés et continueront de l'être jusqu'à disparaître, mais ce n'est pas une fatalité : de nouveaux métiers dans le monde du développement feront apparition pour accompagner ces progrès et évolutions.

Devons-nous avoir peur de l'Intelligence Artificielle ?

L'Intelligence Artificielle est extrêmement puissante et peut être utilisée d'une manière qui affecte aussi bien négativement que positivement la société. Pour développer et utiliser les systèmes d'Intelligence Artificielle de manière responsable, les développeurs doivent prendre en compte les problèmes éthiques, et donc avoir une vision réaliste de leurs systèmes et de leurs capacités, et être conscients des différentes formes de biais.

L'intelligence artificielle pourrait-elle prendre le pouvoir sur l'homme ? 

Les premiers systèmes d'Intelligence Artificielle étaient sujets à des biais. Un logiciel de reconnaissance d'image s'est avéré beaucoup plus efficace pour reconnaître les individus à la peau plus claire que les individus à la peau plus foncée par exemple. Voici d'autres exemple ici et de biais sexistes.

Cette prise de conscience est nécessaire car elle peut permettre aux développeurs d'éviter de créer involontairement des systèmes d'Intelligence Artificielle qui auront un impact négatif. En effet le bon développeur, grâce à ses soft skills, possède un fort esprit critique pour aller à l'encontre de ces stéréotypes.

Le professeur Stephen Hawking a exprimé des réserves quant à l'avenir de l'Intelligence Artificielle en déclarant en 2018 dans Sciences et Avenir :

"La montée en puissance de l'Intelligence Artificielle sera la meilleure ou la pire chose qui puisse arriver à l'humanité. Nous ne savons pas encore laquelle".

Il existe pourtant aussi des exemples qui montrent que l'Intelligence Artificielle pourrait devenir la "meilleure chose" pour l'humanité. Elle permet déjà de sauver des vies, que ce soit par la sécurité routière au travers de la conduite automatique, ou par la médecine en utilisant de nouveaux modèles informatiques pour réduire les coûts de dépistage et permettre de détecter plus tôt des maladies, ou encore dans le domaine de la Green Tech, avec des machines qui aident à automatiser le tri des déchets.

Maintenant c'est à nous, particuliers, de nous adapter et nous former, à nos politiques d'assurer le bon accompagnement de ces nouveaux outils, aux écoles d'être pédagogue sur le sujet, et aux entreprises pionnières de prendre en compte dès la construction de nouveaux modèles des mesures éthiques solides.

Et vous, en tant que consommateur de services fournis par l'intelligence artificielle, devez également avoir une vue éclairée et équilibrée !

Quelques ressources sur l'Intelligence Artificielle & l'éthique

Les sujets d'éthique en intelligence artificielle sont sincèrement passionnants, alors voici quelques ressources si vous souhaitez pousser le sujet :

Article écrit par Hana Khelifa, Head of Student Success chez Ada Tech School

À propos d'Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre. Elle s’appuie sur une pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, ainsi que sur un environnement féministe et bienveillant. Elle doit son nom à Ada Lovelace qui fut la première programmeuse de l’histoire.

L’école est située à Paris et accueille chaque promotion pour deux ans. Après neuf mois de formation les étudiants sont opérationnels et prêts à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école comme Trainline, Deezer, Blablacar ou encore Botify. Aucun pré-requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines.

Si vous êtes intéressé·e pour candidater, c'est ici !

Hana Khelifa

Head of Student Success @ Ada Tech School

Great! You've successfully subscribed.
Great! Next, complete checkout for full access.
Welcome back! You've successfully signed in.
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.