L'Open Source : qu'est ce que c'est ?

Tech févr. 03, 2021

En ce début d'année 2021, nous recevions Maxime Guedj, contributeur chez IndieHosteurs et Thomas Gazagnaire, CEO de Tarides pour nous parler des logiciels libres et de l'Open Source.

Thomas et Maxime ont répondu à plusieurs questions lors de cette conférence et notamment :

  • Qu'est ce que l'Open Source et quelle est la différence avec les logiciels libres?
  • Existe-il un système tech alternatif pour travailler plus en adéquation avec tes valeurs ?  
  • Quels sont les avantages de l'Open Source pour les utilisateurs ?
  • Et pour les entreprises ?

Tu trouveras la réponse à toute ces questions à travers cet article !

Ce symbole vert signifie qu'un logiciel est open-source

Logiciel Open Source : qu'est ce que ça signifie ?

Un logiciel Open Source est un logiciel dont le code est libre, c’est-à-dire accessible, modifiable et distribuable par n’importe qui.

Les logiciels libres : précurseurs de l'Open Source

Il faut savoir que le concept de logiciel libre est plus ancien que celui d'Open Source. L'idée des logiciels libres est née d'un mouvement fondé par Richard Stallman, connu comme étant à l'origine du projet GNU en 1983.

Le but du projet GNU était de créer tout un système d'exploitation entièrement libre. Ce projet avait été crée en réaction à la pratique de l'époque, qui consistait à garder secret le code source des logiciels. Ce type de principe est à l'origine de Linux : famille de système d'exploitation open-source.

Concrètement, pour qu'un logiciel soit libre, il nécessite de respecter 4 règles :

  • La liberté d'exécution du programme dans n'importe quel but
  • La liberté d'étude et de modification du programme
  • La liberté de redistribution du programme tel qu'il nous a été envoyé
  • La liberté de redistribuer les versions modifiées du programme

Mais attention, un logiciel libre ne veut pas dire un logiciel gratuit. Cette croyance vient en fait de la langue anglaise dans laquelle "free" peut vouloir dire à la fois "libre" et "gratuit".

Richard Stallman explique d'ailleurs la différence avec cette phrase : "free as as speech not as a beer".

Le logiciel libre se définit donc par son ouverture et son amélioration et non par des questions de gratuité, bien qu'il existe de nombreux logiciels libres qui sont aussi gratuits (navigateur Firefox,  suite Libre Office...).

Le logiciel libre repose aussi sur un principe philosophique et politique, qui considère que le principe de logiciel fermé n'est pas éthique.

Selon Richard Stallman la différence entre logiciel libre et Open Source réside dans leur philosophie : "l’open source est une méthodologie de développement, le logiciel libre est un mouvement social".

Richard Stallman, diplômé d'Harvard, à l'origine du principe de logiciel libre

Pour expliciter exactement ce qu'est l'Open Source, une organisation s'est créée en 1998 : "Open Source Initiative". Le but de cette organisation est de statuer sur la définition, les principes, et les applications de l'Open Source dans le domaine de l'informatique.

Les fondateurs du mouvement Open Source ont ainsi défini 10 principes que doit respecter un logiciel pour être qualifié d'Open Source, à retrouver ici.

L’impact et l’intérêt pour les usagers

Parmi les logiciels Open Source les plus connus, on peut citer Libre Office (suite bureautique), GIMP (outil d'édition et de retouche d'image), Linux (système d'exploitation), Mozilla Firefox (navigateur Internet) et VLC (lecteur vidéo).

VLC est d'ailleurs une success story française assez méconnue, que l'équipe Ada Tech School a découvert en écrivant cet article.

Ce lecteur multimédia, connu pour lire tous types de fichiers, même les fichiers endommagés, a été fondé par Jean-Baptiste Kempf lors de ses études à l'École Centrale de Paris. Jean-Baptiste a été surnommé par les médias "le start-upeur qui ne voulait pas être riche". En effet, il a reçu d'innombrables propositions à des dizaines de millions d'euros pour introduire de la pub ou encore des logiciels malicieux au sein du player.

Retour sur l'histoire de Jean-Baptiste Kempf, fondateur de VLC

Jean-Baptiste a tout de même été distingué par l'État Français qui l'a nommé Chevalier de l'Ordre National du Mérite pour le récompenser de cette création. Jean-Baptiste est fier à travers le monde de rencontrer des personnes qui connaissent ce fameux cône, qui les aide à lire leur vidéo de manière simple et efficace. Certes, comme il le dit cela ne va pas sauver la planète, mais c'est déjà quelque chose !

Ce logiciel part d'un projet étudiant de l'École Centrale, appelé Video Lan, pour permettre la diffusion de video sur le campus de l'école, grâce à un logiciel libre. VLC Media Player a été publié en 2001 pour la première fois.

L'équipe d'étudiants de Centrale Paris à l'origine de VideoLan


Aujourd'hui, le logiciel a 20 ans, est développé par des contributeurs du monde entier, avec 4 développeurs qui demeurent très actifs.

La spécificité de VLC est de lire les vidéos peu importe le format, mais le logiciel peut aussi convertir d'un format à un autre, ou encore extraire l'audio. Ce player a été téléchargé 3 milliards de fois et est utilisé par 400 millions de personnes à travers le monde. Il est également multi-plateforme : il peut être téléchargé sous n'importe quel système d'exploitation.

À l'image de VLC, voici l'avantage des logiciels Open Source du côté des usagers :

  • Le coût qui est souvent nul ou relativement inférieur à celui des logiciels propriétaires.
  • L'indépendance que la liberté d'accès au code suppose. En effet, le code étant libre, le programme peut être adapté  aux besoins de chaque utilisateur. Il y a donc une grande flexibilité d'utilisation et un accès direct à l'innovation.
  • La sureté des logiciels, optimisée par l'ouverture du code. Le code étant visible et librement consultable par des milliers d'experts, toute erreur ou utilisation abusive (relative notamment à la vie privée ou à des fins marketing), est très rapidement corrigée.
  • L'intérêt de l'Open Source réside aussi dans le fait de pérenniser les projets. Tant que des utilisateurs seront la pour utiliser le code, le logiciel continuera de vivre, d'évoluer, de s'améliorer...

Les avantages pour les entreprises

De plus en plus d'entreprises, qui sont pourtant des entités privées, développent une partie de leur activité en open-source, ou bien font appel à des développeur·se·s spécialisés dans l'open-source.

Quels sont les avantages pour ces entreprises de faire de l'open-source ?

  • L'utilisation libre de certains outils Open Source permet de fédérer une communauté, attirer des développeur·se·s à contribuer à des projets de l'entreprise. Par exemple Spleeter, un outil créé par Deezer permet d'isoler la voix des instruments. Cet outil est accessible librement par n'importe qui, et peut-être modifié, amélioré, utilisé pour des projets personnels.

  • L'Open-Source favorise la coopération, l'intelligence collective. Ainsi, des sites comme Que faire à Paris (qui dépend de la Mairie de Paris) donne librement accès à leurs base de données et aux lignes de code permettant d'intégrer leur base de donnée à n'importe quel autre site. Ces données peuvent être utilisées librement par d'autres sites, l'intérêt étant de faire connaître au plus grand nombre de personnes possibles la multiplicités d'activités à faire à Paris même en temps de covid (on vous conseille d'aller y jet un coup d'oeil d'ailleurs !). On appelle cela l'open data. À noter d'ailleurs qu'une grande partie de données gouvernementales sont publiques, dans une optique de transparence envers le citoyen, qui peut s'en emparer et les analyser par lui-même, pour contrer ainsi les fakes news. On trouve ainsi toutes les données publiques sur les thèmes Covid 19, élections, comptes publics, etc... L'Open Data serait donc gage d'une démocratie.

  • L'Open Source permet de consulter le code facilement. Un développeur qui a toujours codé en Open Source peut ainsi facilement exposer son travail à un·e recruteur·se. Un avantage est donc la facilité d'évalutation des compétences d'un·e développeur·euse dans la mesure ou tout ce qui a été fait précédemment est visible par l'entreprise qui recrute.

Les actualités Open Source : le scandale WhatsApp

Si on a beaucoup parlé récemment de l'Open Source dans l'actualité, cela était lié au scandale WhatsApp et la mise à jour de ses conditions d'utilisation, avec notamment le traitement des données de plus en plus flou, qui sera partagé avec Facebook, dont notamment le pseudonyme, le numéro de téléphone, les adresses IP et les données relatives aux appareils de ses utilisateurs.

Le 7 janvier 2021, en réponse à ce changement de règlementation, Elon Musk tweettait "Use Signal", la fameuse application en concurrence avec WhatsApp.

Cette application Open Source est l'une des plus populaire en termes de service instantané de messagerie sur les stores de téléchargement d'application. Cette popularité est due à sa réputation de meilleure application en terme de confidentialité, grâce à un chiffrement très robuste de tous les contenus échangés, incluant les données sur le profil de l'utilisateur.

WhatsApp ne crypte que le contenu des messages envoyés : les données. Les métadonnées (emplacement géographique, historiques d'achat, contacts, fréquence d'intéractions...) quant à elles, ne sont pas cryptées et sont même récupérées par Facebook qui récolte et revend ces informations à des firmes publicitaires.

Whatsapp à donc été très largement critiqué par les utilisateurs qui remettent en question le respect de leur vie privée par l'application. Tandis que Signal crypte à la fois les données et les métadonnées. Ces changements ont poussé des milliers d'utilisateur à migrer vers Signal.

Une autre dimension rassurante de Signal est son code Open-Source qui permet à n'importe quel développeur de vérifier que les normes de sécurité sont respectées et que les données et méta-données sont bien encryptées telles que cela est décrit dans le communication.

En résumé, l'Open-Source permet de vérifier et d'améliorer par soi-même, donc repose sur l'autonomie, mais également sur la collaboration, pour faire naître des grands projets, et être en évaluation perpétuelle par ses pairs, pour permettre une amélioration en continu.

L'Open-Source s'accompagne souvent d'un financement par des dons ou des bourses, ce qui permet une autonomie financière essentielle pour se développer.

Cet article nous montre qu'il est important de se familiariser avec l'Open-Source en tant que développeur.

D'une part, ce système plus éthique permet un plus grand respect des libertés des utilisateurs, mais aussi de leur vie privée. D'autre part, il présente de nombreux avantages en tant qu'entreprise, en termes de recrutement, d'amélioration continue ou même d'intelligence collective.

À propos d'Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre. Elle s’appuie sur une pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, ainsi que sur un environnement féministe et bienveillant. Elle doit son nom à Ada Lovelace qui fut la première programmeuse de l’histoire.

L’école est située à Paris et accueille chaque promotion pour deux ans. Après neuf mois de formation les étudiants sont opérationnels et prêts à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école comme Trainline, Deezer, Blablacar ou encore Botify. Aucun pré-requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.