Qui sont vraiment nos rôle modèles ?

Féminisme déc. 23, 2020

Pour se projeter dans un métier, dans un rôle, pour cultiver des passions, nous avons souvent besoin de nous identifier à certaines personnes, d'avoir des exemples. Il est alors important d'avoir des "rôles modèles". Qu'est-ce que ce concept englobe et quelle est sa limite ? Qui sont aujourd'hui les femmes qui nous donnent envie de sauter le pas et de s'engager dans l'informatique ?



Les rôles modèles, une définition controversée et en évolution

Qu'est-ce qu'un rôle modèle ? Ce concept vient de l'anglais "role model" et reste parfois orthographié ainsi, même en français. Ce terme a été inventé par le sociologie Robert King Merton et désigne quelqu'un qui nous inspire et qui nous pousse à réfléchir, qui nous guide.

Robert King Merton, grand sociologue, à l'origine de ce concept de rôle modèle

Ce concept de rôle modèle s'appuie sur plusieurs principes :

  • l'apprentissage par imitation
  • le rôle du mentor
  • l'envie de se projeter, d'avoir une référence avant de se lancer

Le rôle modèle n'est pas forcément exemplaire : il construit ses propres règles, nouvelles et innovantes. Il agit sur les mentalités et les inconscients, ce qui lui donne énormément d'influence : c'est rarement un leader imposé, plutôt un leader qui se dégage naturellement.

Le rôle modèle sait nous transmettre naturellement sa passion, et nous prouve qu'il est possible de réussir. Le rôle modèle a aussi cette faculté à embarquer un collectif, à susciter l'enthousiasme, à repousser les limites. Grâce à cette personne, tout devient possible. C'est une figure importante lorsqu'on veut transformer la société.

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." Mark Twain


Pour que l'on puisse s'identifier, c'est paradoxal, il faut à la fois que la personne ait un destin hors du commun, qu'elle ait accompli des grandes choses, et en même temps qu'elle nous ressemble un peu, pour que l'on puisse facilement s'identifier et se dire " si c'est possible pour cette personne c'est aussi accessible pour moi !" Finalement la figure du rôle modèle doit être humaine, incarnée : avoir des défauts, rencontrer des difficultés, sinon on a plus de mal à s'identifier. Le rôle modèle peut alors même être un "héros malgré lui".

Il faut donc de la diversité au sein-même des rôles modèles : des super women, des femmes discrètes qui font des grandes choses, des femmes qui se posent des questions, des femmes sûres d'elles. Et souvent on se crée un mélange de rôles modèles du quotidien et de rôles modèles extraordinaires pour se lancer.

En fait, il faut éviter ce qu'on appelle le complexe Marie Curie. Aussi incroyable que soit le destin de cette femme, il pose un double problème de représentation :

  • C'est un des uniques exemples cités comme femme scientifique. Elle englobe à elle seule tous les rôles modèles, et elle ne peut pourtant pas, par sa seule personnalité, représenter une diversité de femmes.
  • C'est une femme d'exception. Un mythe s'est crée autour de LA femme qui a excellé dans les sciences. Et par son destin exceptionnel, il y'a un côté inaccessible. En effet exception signifie rareté, curiosité, bizarrerie, quelque chose qui sort de la norme. Son exemple devient alors difficilement atteignable, elle est devenue un mythe, ce que Marie Curie elle-même n'aurait pas souhaité.
Ce sujet est très bien décrit dans le blog et sur le compte Instagram @dansmontiroir

Les femmes d'aujourd'hui ont besoin d'une pluralité de modèles pour trouver celui qui leur donne envie de se dépasser. Chacune doit trouver son style de rôle modèle parmi une pluralité de choix. C'est pour cela qu'il est important de réhabiliter au sein des sciences le destin de femmes oubliées telles que Ada Lovelace, Margaret Hamilton, Grace Hopper, Roberta Williams ou encore Elizabeth Fran Allen dont tu peux retrouver l'histoire et les inventions dans notre exposition gratuite sur les Femmes et l'Informatique.

Frida Kahlo, plutôt dans la case du rôle modèle au destin exceptionnel ! Mais avec ses failles et ses fragilités qui la rende accessible.

Notre partenaire Innov'Avenir, qui contribue à l'émergence d'une société numérique plus inclusive, grâce à la sensibilisation aux métiers du numérique dans les lycées, nous confiait qu'il était important de choisir avec finesse les personnes qui venaient intervenir dans ces quartiers populaires et zones rurales dans lesquels ils agissent. Il s'agit de trouver des personnes avec lesquelles les lycéens vont se sentir à l'aise, tout en étant inspirés, et auxquels ils peuvent s'identifier, plutôt que d'amplifier une fracture sociale.

C'est à chacun·e de bien choisir les rôles modèles qui lui correspondent, et qui doivent être synonymes de motivation plutôt que de découragement. Il est important dans ce cas d'en avoir plusieurs !

Alors qui sont nos rôles modèles aujourd'hui dans l'informatique ? Quelles femmes montrent l'exemple, donnent envie de se lancer pour devenir développeuse ?

Le rôle modèle au féminin

Si on cherche des rôles modèles qui sont des femmes, il faut déjà prendre en compte que les rôles modèles féminins sont beaucoup moins nombreux. Cela peut se traduire par quelques exemples parlants dans l'éducation et dans les représentations :

  • Il y'a 3,2% de personnages féminins dans les manuels d'Histoire de seconde
  • 2% des rues françaises portent des noms de femmes
  • 20% des invité·e·s expert·e·s dans les médias sont des femmes
  • 5% des lauréat·e·s du Prix Nobel sont des femmes
Le rapport Eve-Donzel insiste sur le peu de visibilité des femmes dans notre vie quotidienne et dans les représentations 

Or ces rôles modèles féminins ont une grande importance dans le cadre de l'orientation. Les femmes ont besoin, pour se projeter dans une carrière, de voir qu'il existe des femmes qui ont fait ce choix avant elles.

"Il y a un effet auto-réalisateur : au moment de faire leurs choix d’orientation, les élèves vont moins se tourner vers des secteurs où elles seront sous-représentées, par peur d’être discriminée."  explique Marion Monnet, chercheuse à l'EHESS, spécialisée sur les questions du genre dans l'orientation à l'école

Il ne s'agit donc pas de stigmatiser le secteur scientifique, mais plutôt de montrer des exemples positifs qui montrent que c'est possible. Ainsi, plus il y'a de femmes dans le secteur scientifique, plus elles en attireront si elles acceptent de jouer ce rôle modèle, qui ne peut être que bénéfique.



Qui sont les rôles modèles qui inspirent l'équipe Ada Tech School ?

Ada Lovelace

Tout d'abord, on ne peut pas commencer cette liste sans mentionner notre marraine qui a donné son nom à notre école : Ada Lovelace. C'est la première programmeuse au monde. On l'aime car c'est une personnalité qui allie sensibilité et rationalité, qui a eu une enfance compliquée ce qui lui a donné sa force, et ce qui l'a incité à cultiver sa passion des mathématiques dans lesquelles elle se réfugie. C'est une personnalité complexe qui allie ses passions amoureuses et sa passion des mathématiques, et qui questionne le rôle de mère pour une femme, qui à l'époque était une évidence.

Geneviève Masioni

Nous avons interviewé Geneviève il y'a quelques temps sur son expérience en tant que développeuse freelance. Et là, nous avons découvert qu'en plus de ces multiples activités freelance, Geneviève était également Youtubeuse, étudiante, et autodidacte !

Geneviève nous a impressionné par sa détermination et ses multiples casquettes, et avec tout ça une grande modestie et une réelle soif d'apprendre.

Isabelle Collet

Isabelle Collet a écrit un ouvrage que l'on vous recommande chaudement "Les Oubliées du Numérique" qui explique de manière incroyablement détaillée et imagée tous les stéréotypes qui ont éloigné les femmes de l'informatique.

Outre ce sujet qui nous concerne tout particulièrement, ce qui nous inspire et ce que nous admirons chez Isabelle Collet c'est son franc-parler, son incroyable talent pour expliquer les choses de manière posée avec des exemples et chiffres parlants, son humour, et sa persévérance dans son combat : elle a choisi le sujet de l'égalité homme-femme dans l'informatique, et elle n'est pas prête de laisser tomber l'affaire !

Noëlie Leroux

C'est par l'univers des jeux vidéos que nous avons rencontré Noëlie Leroux, Présidente de l'association Game'Her, une association qui a pour but de développer un environnement sain pour tous les joueurs souhaitant s’investir dans le gaming. Nous l'avions interrogé sur la question suivante "Peut-on être gameuse et féminsite ?"Sans surprise Noëlie, nous a répondu avec un grand oui !

Noëlie est donc développeuse, gameuse, et a un fort engagement féministe dans le monde des jeux vidéos où il y'a encore du travail ! Noëlie explique avec calme et pédagogie ses convictions, nous donne des arguments forts et chiffrés sur le secteur, et en plus elle a toujours des bons conseils sur des nouveaux jeux vidéos à essayer.

Claire Chabas

Claire, développeuse chez BackMarket, nous a contacté car ce qu'on fait chez Ada Tech School faisait écho à ses expériences personnelles. Claire évolue depuis un petit moment dans la tech, avec toujours une réelle soif de construire une tech qui a du sens, aussi bien d'un point de vue environnemental qu'humain. Elle nous a ouvert les yeux sur l'importance du management bienveillant en entreprise et sur les manières d'appliquer les principes d'inclusion dans son quotidien, en tant qu'employée.

Et toi, qui sont tes rôles modèles ?

À toi de faire également ce petit travail et de t'entourer de rôles modèles qui t'inspirent et te font vibrer ! N'hésite pas à nous écrire pour nous dire les rôles modèles qui te parlent et que tu aimerais que l'on mette en avant, on est à l'écoute sur hello@adatechschool.fr

À propos d'Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre. Elle s’appuie sur une pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, ainsi que sur un environnement féministe et bienveillant. Elle doit son nom à Ada Lovelace qui fut la première programmeuse de l’histoire.

L’école est située à Paris et accueille chaque promotion pour deux ans. Après neuf mois de formation les étudiants sont opérationnels et prêts à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école comme Trainline, Deezer, Blablacar ou encore Botify. Aucun pré-requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines.

Claire Behaghel

Head of Growth @Ada Tech School

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.