Le rôle d'une développeuse Back-End

Tech mai 17, 2021

Ça veut dire quoi développeur·se Back-End ? Quelle est la différence avec Front-End ? Et Full-Stack dans tout ça ?

Pour bien comprendre la différence, rien de tel qu'un témoignage ! Paola a accepté de nous répondre. Elle est originaire de la Ciotat dans le Sud-Est de la France et est actuellement développeuse Back-End chez ManoMano, leader européen spécialiste du bricolage, maison et jardin en ligne. Elle nous a partagé son parcours hors du commun et son expérience en tant que femme dans la tech.

Peux-tu me présenter ton métier : quelle est ta définition ?

Je suis développeuse Back-End chez ManoMano. Je suis en charge de la page produit, une des pages les plus importantes du site, avec 50 millions de visiteurs uniques par mois. Mon rôle est d'ajouter des fonctionnalités et d'améliorer le code existant, dans le but d’augmenter les performances du temps de chargement de la page. C'est un rôle important, car de meilleures performances engendrent plus de commandes et rendent l’expérience utilisateur plus agréable.

Quel est ton parcours ?


Je n'ai pas un parcours classique ! J'ai un background plutôt littéraire avec un Bac L et une Licence en Langues Etrangères Appliquées. J'ai ensuite suivi une formation pour me lancer dans le journalisme à Marseille qui a abouti à un stage dans un journal culturel où j'étais journaliste bénévole. J'ai pu toucher à la maquette du site sur des logiciels comme InDesign et cet aspect visuel a commencé à susciter mon intérêt. J'ai voulu savoir comment réaliser des sites web, ce qui m'a amené à entamer un processus de reconversion vers le métier de développeuse grâce à une formation intensive.  Je me suis vite rendue compte que cette formation courte n'allait pas suffire alors je passais mes nuits à coder ! J'ai ensuite eu la chance de signer un CDI chez SQLI, une agence digitale. Plus j’avançais, plus je savais que j’étais sur la bonne voie. Je suis chez ManoMano depuis 2 ans et je n'ai jamais autant progressé !

Pourquoi as-tu choisi ce métier ?


La filière journalistique offre peu d’opportunités, j'avais donc envie de changer de vie et apprendre à coder m'a semblé être une bonne opportunité. L'informatique étant un métier d’avenir, je savais  que j'allais trouver du travail. Je voulais un job dans lequel j'allais m'épanouir et apprendre des choses tous les jours et avec le métier de développeuse, c'est le cas !

Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer ton métier ?

Selon moi, il est important de :

  • Faire preuve de rigueur, aussi bien dans le code que l’on produit, que dans la livraison du code en ligne. Je m'assure toujours de bien tester mon code et de produire du code robuste et performant.
  • S'assurer de bien comprendre le besoin business attendu avant de se lancer dans le développement
  • Anticiper les besoins
  • Au delà de la technique, les soft skills ont leur importance. Mes anciens jobs me permettent d'avoir des compétences relationnelles qui sont très importantes dans le développement.

Quelle est ta journée / semaine type ?


Je commence ma journée en regardant s’il n’y pas eu d'erreurs la veille sur les channels d'alerte sur Slack. J'enchaîne avec une réunion de 10 minutes avec les membres de mon équipe pour faire le point sur l'avancée du sprint. Cela nous permet de nous synchroniser sur les tâches qu'il reste à faire. Je m'assure ensuite de bien tester le code et lorsque tout fonctionne,  je déploie le nouveau code en ligne. Le reste du temps, je code !

Avec qui travailles-tu au quotidien ?


Mon équipe est composée de 4 développeur·euse·s : deux Front-End et deux Back-End dont je fais moi-même partie. Il y a également un Lead Développeur et un Product Manager. Je travaille principalement en binôme avec mon collègue côté Back End avec qui on fait beaucoup de Pair Programming. Nous allons bientôt nous lancer dans le Mob programming qui permet de monter en compétence sur un sujet en équipe, le principe est simple:  à tour de rôle, chacun prend le clavier et on code un projet.

Qu'est-ce qui te plaît le plus dans ton métier ?


Ce que j’aime le plus, c’est que mon métier offre la possibilité de travailler sur des projets différents. Le monde de la tech est en constante évolution, on est donc amené à apprendre toujours de nouvelles choses et à travailler dans différents domaines. C’est un métier où on ne se repose jamais sur ses acquis, il y a toujours de nouvelles choses à apprendre. Pour finir,  au regard du contexte de cette année si particulière, l'avantage du développement est que c'est un métier où on peut faire du télétravail partout.

Quels sont les inconvénients de ton métier ?


En tant que développeuse Back-End, mon travail n'est pas vu directement par le client, mais est tout de même indispensable pour que le site fonctionne. Parfois, ça peut peut avoir un côté frustrant... Mais lorsque je navigue sur le site, je connais le code et le travail derrière telle ou telle fonctionnalité et c'est assez gratifiant !

Que penses-tu de la place des femmes dans la tech ?

Être une femme dans la tech implique de ne pas avoir peur d’affronter certains préjugés. Même si les mentalités évoluent, le regard ou les réflexions  de nos collègues masculins ne doivent pas remettre en question notre choix et notre place au sein de l'entreprise.  Chez ManoMano, j’ai la chance d’avoir des collègues bienveillants qui me tirent vers le haut pour que je progresse.

Un conseil pour un·e futur·e développeur·se ?

Il ne faut pas avoir peur de suivre son intuition et de saisir chaque opportunité pour changer de vie lorsqu'on n'est pas satisfait de là où on est. Si j’en suis arrivé là, c’est grâce à la confiance que je me suis accordée. Chaque pas, aussi petit soit-il, m'a permis de gravir les différents obstacles que j'ai pu rencontrer. Faites-vous confiance et faites preuve de ténacité. Ne laissez personne vous dire que nous n’êtes pas sur la bonne voie !

Pour rejoindre les équipes de notre partenaire ManoMano, retrouvez toutes leurs offres ici.

Et si cela vous a donné envie de vous lancer dans le développement, Ada Tech School a lancé son Kit Débutant, pour tous les curieux qui veulent se tester et savoir si c'est fait pour eux·elles.

À propos d'Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre. Elle s’appuie sur une pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, ainsi que sur un environnement féministe et bienveillant. Elle doit son nom à Ada Lovelace qui fut la première programmeuse de l’histoire.

L’école est située à Paris et accueille chaque promotion pour deux ans. Après neuf mois de formation les étudiants sont opérationnels et prêts à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école comme Trainline, Deezer, Blablacar ou encore Botify. Aucun pré-requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.