Tech for good : comment agir pour une tech engagée et responsable ?

Tech sept. 28, 2021

Nous sommes une génération confrontée à de nombreux défis : lutte contre le déréglement climatique, contre la pollution, les inégalités, le racisme, l'exclusion.

Tu as sûrement dû entendre parler de la pollution que provoque les mails non-lus dans ta boîte de réception ? On se rend compte que le numérique a une sérieuse empreinte écologique, notamment à cause de l'énergie que consomme les serveurs, qui servent à stocker les données et échanger les informations. Notre monde étant de plus en plus numérique et l'informatique étant un secteur très peu diversifié, il a également l'inconvénient de créer des discriminations via les algorithmes, qui peuvent être biaisés, etc...

Mais l'informatique a également son lot de bienfaits : pour la santé, pour permettre l'accessibilité, pour rassembler et construire des engagements. De plus en plus d'entreprises utilisent le numérique pour répondre aux défis actuels : par exemple le recyclage avec Back Market ou l'accès aux soins avec Doctolib. Faire de la tech for good, engagée et responsable, c'est donc possible. En effet, le code est un outil de création, un outil au service des autres.

s'engager pour la tech for good, by Tumblr

Nous avons invité lors d'un webinar Augustin Courtier, co-fondateur de Latitudes et Raphaël Hassine, animateur de communautés chez Latitudes.

Latitudes est une communauté de 3 000 professionnel·les de la tech qui œuvrent pour faire de la tech for good, engagée et responsable :

  • en réalisant des missions tech pour des associations ou des entreprises sociales,
  • et en agissant au quotidien pour une technologie plus sobre, plus diverse, plus accessible, plus respectueuse de l'humain et plus citoyenne !

Pendant ce webinar, ils nous ont donné des actions "tech for good" à mettre en place pour faire concrètement de la tech engagée et responsable et nous ont raconté des histoires à succès qui pourront t'inspirer.

C'est quoi la tech for good ? Comment s'engager ?

  • D'abord, qu'est ce que la "tech for good" ? Tu entends ce mot partout, mais concrètement, qu'est ce que ça veut dire ?

Selon Bpifrance, la tech for good est une "technologie pour le bien" , c'est à dire que la technologie est mise au service d'une intérêt collectif et cherche à avoir un "impact sociétal positif" . C'est puiser dans l'innovation toutes les ressources nécessaires pour construire une économie sociale et solidaire et porter ces actions à une plus grande échelle, au delà des interêts de l'entreprise.

Cette dynamique de "technologie pour le bien" démontre que l'engagement n'est pas contraire à la rentabilité, car les entreprises qui s'y lancent vivent et se rémunèrent. En effet, une entreprise qui fait de la tech for good peut croître, se développer et être rentable, notamment sur le long terme car elle répond à un besoin sociétal plus grand.

La tech for good, c'est aussi un moyen de trouver un sens à son travail, de donner une finalité aux actions de tous les jours, c'est savoir concrètement pourquoi tu codes et en être fièr·e.

  • La tech for good, c'est faire de la tech engagée et responsable. Mais qu'est ce qu'une tech engagée et responsable ?

Une tech engagée est une tech qui est au service de quelque chose, comme on vient de le voir. Ce quelque chose peut être social ou environnemental.

Une tech responsable, c'est comprendre que la tech a des externalités qui sont positives mais aussi négatives, en être conscient·e. C'est concevoir un produit tech en sachant mesurer son impact et en ayant tout mis en place pour limiter ses conséquences négatives, qui peuvent être présentes quoiqu'il arrive.

La tech for good pour changer les choses, by cultura inquieta 

Pour décortiquer un peu la tech for good, une tech qui est donc engagée et responsable, Latitudes a nommé les pilliers qui la composent. Une tech engagée et responsable est une tech qui :

  • est plus éthique : faire attention de ne pas jouer avec les vulnérabilités humaines, par exemple combler le besoin frénétique de scroller l'information sur son smartphone ou encore envoyer des notifications qui nous pousse à encore plus à traîner sur notre téléphone. Tu peux consulter "The Tech Pledge" à ce sujet.
  • est plus sobre : le numérique consomme de l'énergie. La tech représente 4% des émissions de gaz à effet de serre. Il faut donc s'engager à les réduire, en travaillant sur l'obsolescence programmée, en concevant des sites et applications plus sobres numériquement, etc... Si le sujet t'intéresse, on te conseille de lire le dernier rapport du Shift Project, "Déployer la sobriété numérique".
  • est plus diverse : la tech ne peut pas être au service de l'intérêt général si 90% des développeurs sont des hommes, pour la plupart blancs et issus de quartiers riches. Même avec la meilleure volonté du monde, une personne ne pourra pas coder pour la population dans son ensemble, elle aura besoin d'une équipe qui représente un tant soit peu la diversité de notre société. Chez Ada Tech School, nous travaillons à attirer et former des profils diversifiés à l'informatique pour permettre une meilleure inclusion des équipes tech et moins de biais discriminants dans les algorithmes. De plus, la diversité permet une meilleure performance !
  • est plus accessible : même si le confinement a largement démocratisé et accéléré la numérisation de notre société, des personnes n'y ont pas encore accès à cause de leurs handicaps, d'une situation d'isolement, etc...
  • est plus citoyenne : contrer le phénomème dit de l'"ubérisation" , c'est à dire mettre fin à l'exploitation des personnes qui travaillent pour certaines entreprises tech. Il faut aussi penser à créer une technologie qui protège les donneés des individus et leur vie privée.  

ll y a plusieurs manière de s'engager dans l'informatique :

  • Tu peut t'engager dans le code grâce aux choix techniques que tu fais dans ton travail ou via des comportements que tu adoptes.
  • Tu peut t'engager en rejoignant une entreprise porteuse de valeurs

Des idées d'actions à mettre en place

Chacun peut agir à son échelle et répondre aux défis sociaux et environnementaux. Une petite action est déjà bénéfique. Le tout est de simplement faire de son mieux, commencer par s'engager, en parler, te former puis mettre en place des véritables leviers de changement.

Des actions concrètes pour changer le monde, by Behance

Voici quelques actions concrètes à mettre en place en tant que développeur·se pour faire de la tech for good :

  • Te former : en suivant les cours de Green IT ou le parcours d'initiation proposé par Latitudes.
  • Tu peux agir individuellement : utiliser des outils libres (association FramaSoft), en utilisant Carbone calculator, qui te permet de calculer l'impact de ton site web et de justement l'adapter pour plus de sobriété. Tu peux accompagner des associations en intégrant le réseau Latitudes : par exemple, l'initiative "1 heure pour changer le monde" est un programme qui permet de mettre en lien des associations ayant des besoins tech avec des professionnel·les en informatique, qui vont prendre 1h de leur temps pour répondre aux questions des associations.
  • Agir en entreprise : en diversifiant le recrutement des équipes tech (plateforme Tech Your Place),

Les succès story de la tech for good

En accompagnant des professionnel·les et en formant la jeune génération aux enjeux sociaux et environnementaux dans le numérique, Latitudes a pu voir passer de nombreuses initiatives glorieuses.

Des parcours inspirants de la tech for good, by Coker Studio

Nous avons décidé de t'en énumérer quelques unes pour que tu puisses t'en inspirer, comprendre que des organismes sont là pour t'aider à allier vie professionnelle et engagement, qu'il n'y a pas d'âge pour agir dans la tech.

  • Un étudiant qui s'appelle Jules a développé, à côté de ses heures de cours, un plug-in pour réduire la consommation d'énergie quand il utilise Youtube. Un vrai dispositif de tech for good.
  • Anna, une étudiante en informatique a rejoint l'incubateur d'innovation sociale de la croix rouge en tant que Responsable de la programme impact Data, car elle voulait poursuivre dans la tech et suivre ses valeurs. Concrètement, son rôle aujourd'hui est d'accompagner des entrepreneur·se·s sociaux qui mettent la tech au service d'un besoin social, qu'est ici la santé.
  • L'entreprise Margo voulait initier une dynamique Tech For Good en interne. Latitudes l'a aidée à organiser un hackathon ayant pour but de répondre à 3 problématiques soulevées par des associations du réseaux Latitudes, 30 personnes de l'entreprise ont donc buché et apporté des solutions tech pour y répondre. Depuis, plusieurs initiatives ont été actionnées : dynamique de bénévolat et de mécénat de compétences, l'entreprise et ses collaborateur·trice·s ont aidé "Médecins sans frontières" à développer des kits de déploiement pour les pays en développement.
  • Polyconseil, une entreprise de conseils en transformation digitale, a partagé le parcours d'initiation proposé par Latitudes à ses équipes pour leur permettre de s'aculturer à ses questions et être force de propositions.

Si le sujet de la tech for good t'intéresse, n'hésite pas à regarder notre Webinar "Être développeur·se et agir pour une tech engagée et responsable" ci-dessous :

Et abonne-toi à notre chaîne Youtube pour retrouver toutes nos conférences et ateliers !

Chez Ada Tech School, nous avons à coeur de former une génération d'actrices et d'acteurs engagé·e·s. Notre but est de permettre la diversification des équipes en attirant plus de femmes dans la tech.

Tu peux retrouver tous nos articles sur notre blog et consulter notre brochure de présentation, si tu es tenté·e par la programmation et souhaites intégrer un environnement inclusif et bienveillant.

À propos d'Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre. Elle s’appuie sur une pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, ainsi que sur un environnement féministe et bienveillant. Elle doit son nom à Ada Lovelace qui fut la première programmeuse de l’histoire.

L’école est située à Paris et accueille chaque promotion pour deux ans. Après neuf mois de formation les étudiants sont opérationnels et prêts à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école comme Trainline, Deezer, Blablacar ou encore Botify.

Aucun prérequis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines !

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.