UA-149406338-3

Développeuse : c'est possible ?

Jul 24, 2020

A l'heure où seulement 10% des élèves des formations tech sont des femmes, Ada vous démontre qu'un développeur peut aussi être une développeuse.

Développer, c'est créer et comprendre le monde

Hana, Head of Student Success et Alya, encadrante et coordinatrice pédagogique d'Ada ont récemment témoigné de leur parcours dans l'univers de l'informatique. Alya définit le développement comme un outil permettant "d'accéder aux coulisses" de notre quotidien. Nul besoin d'être une génie des mathématiques ou une hackeuse professionnelle, il suffit d'être curieuse et aimer bidouiller !

"Le code se rapproche plus de la linguistique que des mathématiques." Hana

En apprenant à coder et à créer, la développeuse acquiert un autre niveau de connaissance, ou plutôt un nouveau langage. Elle devient alors une véritable créatrice et peut laisser libre court à son imagination. Mettre au point des capteurs, s'exercer à la modélisation 3D, imprimer des stickers, créer une application, tout est possible en développement !

Faire un métier d'avenir et s'épanouir

Actuellement, le monde est en perpétuelle évolution. Tout d'abord grâce aux nouvelles technologies qui le font progresser. En effet, la développeuse, en tant que "makeuse", code un concept et en fait une réalité. Aussi le développement peut-il permettre de résoudre des problèmes de société - c'est le cas du Covidbot de Clevy - ou de mener à bien des projets innovants. Alya nous confie d'ailleurs avoir réalisé sa propre "horloge d'Harry Potter" pour garder contact avec les membres de sa famille vivant à l'étranger pour savoir où ils se trouvent en temps réel.

"Pas besoin d'avoir démonté sa calculette à 6 ans !" Hana

Mais l'évolution de la société tient aussi au fait que les codes changent. Le code est accessible à toutes et à tous. Il peut être appris dès la fin du lycée, ou être l'objet d'une reconversion professionnelle. C'est le cas d'Hana qui pensait poursuivre ses études en Economie et Sciences Sociales, avant d'opter pour une école de code.

En bref, le développement web est un vivier d'opportunités et est à la portée de toutes. 85% des métiers de 2030 n'existent pas encore selon le rapport de Dell et de l'Institut pour le Futur (2017) et nombre d'entre eux se concentreront dans le domaine du numérique et du développement ! Alors, qu'attendez-vous ?

Etre développeuse, c'est aussi faire face aux stéréotypes

L'univers de la tech reste majoritairement masculin. Les femmes ne s'y sentent pas toujours les bienvenues ou doutent de leurs capacités, même une fois lancées. Cependant, des initiatives comme celle d'Ada Tech School cherchent à promouvoir la diversité, la mixité et la tolérance au sein de ce secteur. Etre développeuse est donc possible et même vivement encouragé pour apporter un autre point de vue lors des travaux de groupe. Ada Tech School a été créée pour souligner l'importance du féminisme, du bien-être en entreprise et de l'égalité des chances. C'est ce qui a motivé Hana a rejoindre l'équipe : mêler techniques d'apprentissage efficaces et bienveillance.

"En regardant la brochure de mon école d'ingénieur, il y avait 50% de femmes, 50% d'hommes. Sur 200 personnes, on était 15 jeunes femmes." Alya

Un autre stéréotype est celui du "geek", souvent perçu comme étant un jeune homme collé à son écran et coupé du monde. Au contraire, un "geek" est une personne curieuse, passionnée par l'informatique, désireuse de partager avec d'autres ce centre d'intérêt. Cette passion peut se découvrir rapidement ou tardivement. Quoiqu'il en soit, le choix de l'informatique garantit à nos apprenantes d'être maîtresses de leur carrière et de choisir la voie qu'elles préféreront.

"Il y a un luxe dans le choix de la société dans laquelle on va travailler." Hana

Comment fait-on pour devenir développeuse ?

Ada Tech School dédie sa pédagogie unique à la formation de futures développeuses. Le temps d'étude chez Ada est de 21 mois et se divise en 2 parties. Les apprenantes passent d'abord 9 mois à temps complet chez Ada, puis 12 mois en apprentissage (4 jours en entreprise, 1 jour chez Ada). Tous les profils se mélangent : post-bac, jeunes adultes, reconversions professionnelles...

La semaine chez Ada est organisée de façon à développer ses hard comme ses soft skills : autonomie, écoute, esprit d'équipe, bienveillance, mais aussi capacité d'adaptation. En effet, en sortant de notre école, les apprenantes sont capables de traiter tous les langages, même ceux qu'elles n'ont jamais étudiés.

"Même si c'est un langage que je ne connais pas, je sais que je vais pouvoir mener à bien mon projet." Alya

Pas de salle de classe ni de cours magistraux, chez Ada Tech School les journées sont divisées en séances plénières et en ateliers afin de permettre aux apprenantes de travailler sur leurs projets, de tester plutôt que de bachoter.

Pour en savoir plus sur l'organisation de la formation, cliquez ici ! Vous pouvez également vous inscrire à la présentation de l'école qui a lieu tous les jeudis à 18h30.

Great! You've successfully subscribed.
Great! Next, complete checkout for full access.
Welcome back! You've successfully signed in.
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.