Quel salaire en sortie d'école en tant que développeur·se ?

Tech févr. 04, 2022

Parce qu’un métier-passion c’est bien, mais un métier-passion qui te permet de bien gagner ta vie, c'est encore mieux, nous allons te parler sans tabou du salaire des développeur·se·s !

Développeur·se Front-End ou Back-End, développeur·se web, développeur·se mobile… Les métiers qui recrutent dans la tech sont nombreux. Aujourd’hui, près de 78% des entreprises recherchent des profils ayant des compétences en développement informatique. On peut donc dire que si tu as décidé de t’orienter dans ce secteur, tu n’auras aucune peine à trouver ton premier emploi !

Tu vas découvrir ci-dessous les différents salaires accessibles en sortie d’école en tant que développeur·se.

Développeur·se front-end

Développeur·se front-end

Le métier  de développeur·se front-end

Être développeur·se front-end, c’est travailler sur la partie visible des plateformes et logiciels. Comme le nom l’indique, tu es au “front”, en tête de proue du navire. Ton travail consiste à développer les interfaces graphiques afin d’optimiser l’ergonomie du site web ou de l’application mobile dont tu es en charge.

Ta mission est de rendre l’expérience utilisateur fluide et agréable. Tes armes ? Les langages informatiques tels que le HTML, le CSS, et le Javascript. Ton allié·e ? Le·la graphiste ou webdesigner qui t’a fourni les maquettes (mais aussi le·la développeur·se back-end sans qui tu ne serais pas là). Rigueur et créativité sont les atouts d’un·e bon·ne développeur·se front-end. Dans une société où l’apparence est reine, ce métier a de beaux jours devant lui.

Le salaire de développeur·se front-end

Selon Glassdoor, le·la développeur·se front-end junior gagne en moyenne 37 114 € en France. Nous pouvons sans trop de peine affirmer qu’en sortie d’école, tu gagneras facilement un minimum de 30k annuels.

Les perspectives d’emploi sont particulièrement riches dans le secteur numérique. C’est pourquoi un·e dev front-end Senior pourra aller jusqu’à doubler son salaire.

Si tu souhaites évoluer après avoir été développeur·se front-end, tu peux te diriger vers le développement back-end en apprenant de nouveaux langages (Python, Java, PHP…) ou te spécialiser en UX Design.

Développeur·se back-end

Développeur·se back-end 

Le métier de développeur·se back-end

Le·la développeur·se back-end agit dans les coulisses. Tel·e un·e architecte numérique, iel consolide l’infrastructure de la plateforme. Son travail consiste à développer les fonctionnalités invisibles aux yeux de l’utilisateur qui vont permettre au site de fonctionner.

C’est un·e passionné·e de code qui maîtrise les langages de programmation (PHP, Ruby, Python, Java…), les bases de données (SQL Serveur, MySQL…), les frameworks (Symfony, Zend…). Iel développe des solutions dans un environnement agile garantissant les performances du site web.

Le salaire de développeur·se back-end

Selon Glassdoor, le·la développeur·se back-end gagne en moyenne 46 392 € en France. La fourchette basse se situe à 36k, la fourchette haute à 59k.

Comme dans la plupart des métiers tech, il est facile d’évoluer rapidement vers un salaire de développeur·se sénior. Le·la développeur·se back-end peut devenir Lead développeur, chef·fe de projet, puis CTO.

Développeur·se full-stack

Développeur·se full stack

Le métier de développeur·se full stack

Le·la développeur·se full stack, c’est en quelque sorte la fusion des développeur·se·s back-end et front-end. C’est un·e touche-à-tout capable de mener le projet de développement web de A à Z. Il est nécessaire de maîtriser de multiples langages de programmation pour réussir dans ce métier.

Le salaire de développeur·se full stack

Selon Glassdoor, le·la développeur·se full-stack gagne en moyenne 36 621 € en France. Les langages utilisés ont un rôle majeur dans la détermination du salaire. Javascript, et plus précisément ReactJS et NodeJS, serait le langage offrant la meilleure rémunération par les entreprises qui en sont très demandeuses.

Après avoir été dev full-stack, tu peux devenir software engineer, engineering manager et même CTO.

Développeur·se logiciel

Développeur·se logiciel

Le métier de développeur·se logiciel

Le·la développeur·se logiciel écrit, teste et développe l’outil en suivant et en complétant le cahier des charges fourni par le·la chef·fe de projet ou le client. Iel utilise des langages de programmation informatiques tels que Python, JavaScript ou encore SQL pour programmer des logiciels utilisables sur ordinateur ou mobile.

Iel écrit les composants des interfaces et des bases de données, propose des solutions de maintenance pour les éventuels bugs, améliore les éléments existants… C’est un métier qui demande de la patience et un bon sens du travail d’équipe.

Le salaire de développeur·se logiciel

Selon Glassdoor, le·la développeur·se logiciel gagne en moyenne 39 112 € en France. Un·e junior gagnera environ 30 à 40k, tandis qu’un·e sénior sera dans les 50 à 60k.

Le poste de développeur·se logiciel peut rapidement conduire à un poste d’encadrement d’équipe ou de chef·fe de projet informatique. Avec quelques années d’expérience, le·la dev logiciel peut être nommé·e responsable ingénierie système.

Développeur·se mobile

Développeur·se mobile

Le métier de développeur·se mobile  

Le·la développeur·se mobile ou dev iOS conçoit des logiciels pour smartphones et tablettes. C’est pourquoi iel est spécialiste des systèmes d’exploitation et des spécificités du monde mobile. Grâce au cahier des charges, le·la développeur·se mobile mène à bien la création d’une application. Iel s’appuie sur ses solides connaissances en mathématiques et langages informatiques pour choisir les meilleures solutions de développement.

Par ailleurs, un·e dev iOS est toujours à l’affût des nouvelles technologies et mises à jour des produits mobiles. Son travail se fait en étroite relation avec le·la chef·fe de projet et le·la graphiste. Ce métier, comme de nombreux jobs tech, se prête au digital nomadisme. Il est possible de travailler pour une entreprise ou à son compte.

Le salaire de développeur·se mobile  

Selon Glassdoor, Le·la développeur·se mobile gagne en moyenne 42 784 € en France. Les salaires oscillent de 30 à 50k.

Un·e développeur·se mobile expérimenté·e pourra ensuite accéder à de l'encadrement d'équipe ou de la gestion de projets mobiles et devenir chef·fe de projets techniques ou directeur·rice de projets mobiles.

Développeur·se web

Les langages informatiques par popularité de 1965 à 2019

Le métier de développeur·se web

Le·la développeur·se web conçoit l’ensemble des fonctionnalités techniques d’un site. Iel s’adapte aux demandes du client en suivant rigoureusement le cahier des charges préparé par le·la chef·fe de projet.

Il est de sa responsabilité de développer les meilleures solutions en s’appuyant sur ses connaissances en code informatique (PHP, SQL, Java, CSM et autres frameworks). Iel peut aussi être chargé·e de corriger les erreurs détectées sur un site web. C’est une personne polyvalente, rigoureuse et proactive.

Le salaire de développeur·se web

Selon Glassdoor, le·la développeur·se web gagne en moyenne 32 886 € en France. Un·e sénior pourra doubler son salaire de développeur·se web.

Après quelques années d’expérience, le·la développeur·se web peut occuper une fonction de management ou de chef·fe de projet.

DevOps

Le métier de DevOps

Le métier de DevOps

Un·e DevOps code et développe des logiciels ou plateformes pour une entreprise. Iel en garantit le bon fonctionnement tout au long de leur cycle de vie. DevOps combine les termes de “dev” pour développement et “ops” pour opérations. Iel est également appelé dev PHP ou encore ingénieur·e développement web.

C’est à la fois un·e développeur·se et un·e administrateur·rice système. Son objectif est de proposer des solutions toujours plus performantes et agiles en favorisant la coordination entre les collaborateurs. L’intelligence collective est mise au service de l’optimisation des KPIs (Indicateurs Clés de Performances). Ses outils principaux sont Puppet, Ansible, Docker ou encore Jenkins.

Le salaire de DevOps

Selon Glassdoor, le·la DevOps gagne en moyenne 40 283 € en France. Dans ce métier aussi, la rémunération est fortement influencée par les technologies et langages maîtrisés. Les meilleures opportunités d’emploi nécessitent de connaître notamment Kubernetes, Terraform, Puppet, Ansible ou AWS.

Te former en continu permet de garantir ton évolution salariale. Les secteurs qui recrutent des DevOps aux meilleurs salaires sont surtout les startups en croissance et les éditeurs de logiciels. Les DevOps sénior touchent jusqu’à 70k annuels.

Les métiers de la tech, des métiers d'avenir

Si tu souhaites te lancer dans l’un de ces métiers de développement à fort potentiel salarial, rejoins Ada Tech School ! Cette école sans pré-requis forme les codeur·se·s de demain en transmettant à ses apprenant·e·s les compétences les plus recherché·e·s par les entreprises.

À la sortie de l’école, tu auras tous les atouts nécessaires, aussi bien du côté de tes hard skills que des soft skills ! Pour en savoir plus, tu peux t'inscrire à nos événements ou télécharger notre brochure.

À propos d'Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique inclusive, qui forme au métier de développeur·se en 21 mois. Elle a deux campus : Paris et Nantes (ouverture octobre 2022). Au sein de l'école, les apprenant·e·s apprennent en faisant grâce à une pédagogie alternative inspirée de Montessori, approchant le code comme une langue vivante, et favorisant la collaboration et l’entraide grâce à des projets collectifs. L’école doit son nom à Ada Lovelace, qui fut la première programmeuse de l’histoire.

Après neuf mois de formation, les étudiant·e·s sont opérationnel·le·s et prêt·e·s à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école (Trainline, Deezer, Blablacar, JellySmack, Back Market, ...).

Aucun pré-requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines. Pour plus d’informations sur la formation, télécharge notre brochure de présentation.

Joana D.

Chargée de contenus

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.