Les bonnes questions à se poser avant de devenir développeur·se

Tech avr. 22, 2021

Tu souhaites te convertir ou te reconvertir pour devenir développeur·se et tu te demandes si c'est fait pour toi ?

Claire Chabas, développeuse chez BackMarket et encadrante à Ada Tech School était notre invité ce mois-ci pour nous éclairer sur les questions essentielles à se poser avant de se lancer ! Claire était accompagnée de Sarah Watremet,  tout juste sortie de son processus de réflexion sur sa reconversion et qui rejoindra Ada Tech School en octobre 2021 !

Au programme :

  • Comment savoir si le métier de développeur·se c'est fait pour moi ?
  • Comment savoir si je serais compétent·e en tant que développeur·se ?
  • Concrètement : par où commencer pour devenir développeur·se?
  • Comment convaincre lorsqu'on est issu d'une reconversion ? Tu peux aussi consulter notre article pour bien préparer ta reconversion professionnelle

Comment savoir si c'est fait pour moi ?

La fameuse question... C'est d'ailleurs souvent la première que l'on se pose ! On a peur de se tromper, de ne pas être à la hauteur ou de ne pas avoir les qualités requises pour devenir développeur·se.

Alors, faisons quelque chose que nous adorons faire à Ada : répondre à une question par d'autres questions. Il est en effet important de faire un petit travail d'introspection :

  • Est ce que tu aimes produire des choses concrètes ?
  • Est ce que tu es curieux, est ce que tu aimes comprendre comment le monde qui t'entoure fonctionne ?
  • Est ce que tu aimes résoudre des problèmes au quotidien ?
  • Est ce que tu aimes apprendre ?

Les développeur·se·s sont constamment en train de remettre leurs compétences en question, d'apprendre, de faire de la veille. Si tu aimes rester dans ta zone de confort tu risques de te sentir un peu étouffé dans ce métier

Si les réponses à ces questions sont positives, le développement devrait te plaire, alors prend ton courage à deux mains et lance toi !

Comment savoir si je serais compétent·e ?

Persévérance et détermination sont les mots clés

Avant toute chose, ne te décourage pas ! Pose toi et réfléchis à tes soft skills. Eh oui ! Être un·e bon·ne développeur·se va surtout dépendre de ta persévérance. C'est ce qui va te faire passer du stade "je découvre le code" au stade "je deviens développeur·se". En effet, le parcours entre ces deux stades est plein de défis.  

Nous avons d'ailleurs écrit un article inspiré de celui d'Eric Trautman "Why learning to code is so damn hard" qui explique toutes les phases par lesquelles tu peux passer sur ton chemin de l'apprentissage du code.

Tu vas sans doute connaître des passages un peu  difficiles, notamment lorsque tu te rendras compte de tout ce que tu ne sais pas. Entoure toi des bonnes personnes, celle qui te soutiennent et t'encouragent dans ton projet. Tu peux également te tourner vers des communautés tech comme Ladies of Code, Women on Rails, 50inTech, Duchess...   Ta ténacité et ton envie d'apprendre sont plus importantes que tes hard skills, si tu es quelqu'un de déterminé, lance toi !

C'est également ce que nous évaluons en entretien à Ada Tech School. Il n'y a pas de pré-requis technique, en revanche, tu devras remplir un questionnaire pour nous assurer de ta motivation, puis passer un entretien durant lequel nous nous assurons que tu as la persévérance nécéssaire pour entamer une formation comme la notre.

Concrètement : par où commencer ?

  1. Avant toute chose il faut être sur que développer, c'est ton truc. C'est d'ailleurs parfois une activité que l'on peut commencer en parallèle d'un métier, une sorte de "passe-temps". Tu peux t'en rendre compte en commençant par des cours en ligne, tu trouveras une liste des meilleurs cours en ligne dans notre kit débutant, si jamais 😉
  2. Si tu te rend compte que c'est fait pour toi, tu vas surement vouloir aller plus loin. Pour ça, renseigne-toi sur les formations comme Ada Tech School qui existent pour t'accompagner dans la suite de ton apprentissage.
  3. Si tu as la chance d'avoir des développeur·se·s dans ton entourage, profites-en pour leur poser un maximum de questions, pour savoir comment ça se passe concrètement. Si ce n'est pas le cas, tu trouveras ton bonheur sur Internet. Voici une conférence organisée par Ada Tech School et animée par trois développeuses, qui nous présentaient leur quotidien ⬇️

4. Plonge-toi dans un projet personnel ! Que ce soit une application, un site web, une extension chrome, un jeu... Il n'y a pas de secret, c'est vraiment la meilleure façon d'apprendre. C'est surement à ce moment que tu te rendras compte de la différence entre les tutoriels et la réalité et c'est là que c'est le plus formateur. En plus de ça, ce projet te permettra de présenter quelque chose de concret à tes futurs recruteurs.

Convaincre lorsqu'on est issu d'une reconversion

La clé ? Mettre ses projets personnels en avant et saisir toutes les opportunités pour se créer des minis-expériences. Un de tes amis a besoin d'un coup de main pour son site ? Porte-toi volontaire. Un membre de ta famille aimerait trouver une bonne bibliothèque de livres féministes en ligne ? Créé la !

N'oublie-pas que tes compétences en développement ne sont pas les seules choses que tu peux mettre en avant. Tu peux trouver des choses à revendre dans chacune de tes expérience passées. À Ada Tech School nous avons énormément de profils en reconversion qui s'enrichissent mutuellement de leur expériences professionnelles précédentes. On ne le dira jamais assez, plus de diversité = plus de d'efficacité !

À propos d'Ada Tech School

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre. Elle s’appuie sur une pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, ainsi que sur un environnement féministe et bienveillant. Elle doit son nom à Ada Lovelace qui fut la première programmeuse de l’histoire.

L’école est située à Paris et accueille chaque promotion pour deux ans. Après neuf mois de formation les étudiants sont opérationnels et prêts à réaliser leur apprentissage - rémunéré - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école comme Trainline, Deezer, Blablacar ou encore Botify. Aucun pré-requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.